Pour Julie, l’aventure du bijou commence en 2000. Trois ans de formation en bijouterie-joaillerie entre Saumur et Paris l’amènent à travailler avec des costumiers-habilleurs, entre autres pour la Comédie française et certains films.

1451_jpg_tiny

De 2003 à 2006 elle s’installe définitivement à Paris, où elle travaille pour l’entreprise Swarovski. Elle obtient ensuite une
« bourse de formation aux métiers d’art » par la Mairie de Paris, qui lui permet de travailler au contact d’une souffleuse de verre. Les deux femmes font alors équipe.

1726_jpg_tiny

C’est en 2007 que Julie décide de créer sa propre entreprise, « Les roses de Julie », du nom de sa première ligne de bijoux, des roses en argile polymère. Par la suite elle développe d’autres collections, sur des supports diversifiés (vieil argent, laiton, cuivre, pierres...).

1541_jpg_tiny

Elle puise son inspiration tour à tour dans les arts décoratifs, dans les rues de Paris qu'elle arpente quotidiennement ou même dans certains films, tels que ceux de Pedro Almodovar par leurs décors graphiques et colorés.

1933_jpg_tiny

Les Roses de Julie